La Mauvaise Herbe

Des avis sur tout, des amis surtout, de la politique partout et des idées à découdre et à recoudre! Je parle d'eux, de vous, et de moi un peu, si peu !

29 novembre 2016

Une vie pour rien ?

Je reviens comme un mort vivant, le stylo abimé par l'ennui, distrait par l'insondable vacuité de cette parodie que je devrai nommé une vie. On fait ce qu'on peux. Oh oui si peu. On ne fait pas toujours ce qu'on veut. Oh non ! ou par bribes ou par à coup ou par hasard. Le bonheur c'est par là ! Direction : Inconnue ! Vous savez vous pourquoi vous allez travailler ce matin. Pourquoi ce putain de réveil vient de vous piquer votre dernier rêve ? Vous savez combien il vous reste de loyers pour prendre le prochain convoi vers cette plage de la tranquilité, celle là même où vous avez déterminé que toute cette vie d'économie aurait servi au moins à ça. Vous savez bien que c'est bidon, vous l'avez vu dans les yeux de votre femme ou de votre mari, vous l'avez vu dans ce non regard de vos enfants, tout est dit, tout est bien calé, vous ne changerez jamais rien, car ils ne vous le pardonnerez pas, non ils ne vous le pardonnerez pas.  Rendez vous pour la plage donc dans mille ans, ou dans 10 ans, elle est pas si laide avec son sable blond, ses cocotiers, ses eaux turquoises, elle n'est pas belle non plus car il y a déjà du monde et ils veulent tous leurs rectangle de bonheur. Alors les jours ont déjà moins de saveur, non ? Faudrait ce faire une raison, rabaisser un peu ses ambitions, arrêter de faire comme si tout était important, parce que non cela n'a aucune importance, vous n'avez aucune importance et cela vous explose à la gueule d'en prendre soudain conscience. Une vie pour rien ? On met quoi sur l'épitaphe. "ici git mon cher époux dévoué et aimant". Pas mal finalement, c'est peut être vrai, vous n'en saurez rien, et si c'était juste cette illusion qui était vraiment importante, juste de croire à ces mensonges, faire semblant pour de bon, comédien de sa propre vie, la plage est belle, vos enfants vous aiment, votre mari est un putain de mec. Allez ! ce matin je vais aller bosser, le réveil va me péter à la gueule, je vais embrasser ma femme, et dire à mes gosses que je serais toujours là.

Posté par jesuisfou2 à 22:05:56 - Tranche de vie - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire